Partager cet article

Le billet de bonne humeur de Jean

Je suis le Printemps. Radieux mois, au sourire teintant !


Le printemps est arrivé un jour avant
Des longs jours de soleil, dorénavant
Haies fleuries, arbres fruitiers en fleurs
Les Abeilles heureuses bourdonnent en chœur

 

Les boutons d’or font la nique à la prairie
Qui des pâquerettes dansent en féerie
Les oiseaux chantent le printemps
Dans le ruisseau, avec des canards claquetant

C’était un concert, une symphonie de couleurs
Du bleu au vermillon, épidermes délicats de rougeurs
De quelques Jacinthes qui pointent leurs nez
Dans la vasque du coin, à peine incliné

Des lézards jouent à saute-moutons
Sur le trottoir brulant, en béton
Le chat est tout joyeux, ce contre fou
Des mulots qui lui passent par-dessous

La maitresse de la maison est toute joyeuse
Elle a mis une belle robe fleurie, elle est heureuse
Le soleil lui réchauffe avec douceur tout le corps
S’assoit sur la pelouse, caresse le chat qui dort

Mars toujours tourmenté par ces giboulées
Pense à Avril, qui retrouve son sourire dépouillé
Mai fleuri les sols, le ciel aussi de sa toile bienheureuse
Embrasse la terre, de sa vitalité généreuse.

Oui ! Mon beau printemps, tu ravives les émotions
Du poète, fait glisser sa plume, trouvant sa révélation
De quelques lignes magiques, à la pensée simple
Donne des ailes à son imagination espiègle.

 

Poème original de Jean Olmini

Tous droits réservés

 

 

Rejoignez la communauté jimagine.org
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Partager cet article

Ajouter une réponse

Your email address will not be published. Les champs requis sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.