Partager cet article

Le billet de bonne humeur de Jean

Le soleil brille aussi quand il pleut !


Nous sommes tous confrontés un jour ou l’autre à la mort
Quand elle survient, famille, amis, collègues tombent.
De notre vie vagabonde, nous perdons tous un peu le nord
Cela fait mal, un petit pan de notre vie qui sombre.


Tout se gomme avec le temps dit-on, moi je m’accroche à mon temps
Nous n’avons jamais un instant, pour dire quelques mots chaleureux.

Parce que nous croyons toujours qu’il reste quatre-vingt-dix printemps

À ceux qu’on aime, de vivre, de passer des moments heureux

 

L’homme et ses gloires, ses richesses, se perdent dans les ténèbres
Attachée à notre cœur, la faucheuse universelle dans son linceul
Nous laisse vivre pour mourir, une poésie vivante, une lettre
Postée à l’heure dite, comme une bougie qui s’éteint seule.

 

Nous aurons le temps de nous reposer, de stimuler notre âme
Peu importe où nous serons enfouis ; peut-être une petite flamme
Veillera sur nous, afin de nous soulager des mots qui nous enivrent
Le soleil brille aussi quand il pleut ; là, est notre raison de vivre

Poème original de Jean Olmini

Tous droits réservés

 

 

 

Rejoignez la communauté jimagine.org
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Partager cet article

Ajouter une réponse

Your email address will not be published. Les champs requis sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.