Partager cet article

Musique

Johnny Clegg le Zoulou blanc qui combattait l’apartheid

Johnny Clegg le Zoulou blanc qui combattait l’apartheid vient de nous quitter le mardi 16 juillet.
Jimagine.org voulait lui rendre un hommage.

Chanteur engagé contre l’apartheid il avait connu le succès avec son groupe Savuka.
En 1988, leur chanson Asimbonanga (“nous ne l’avons pas vu”) avait été dédiée à Nelson Mandela,
qui était alors prisonnier et dont les photos étaient interdites.
Pendant les pires heures du régime raciste, ses chansons ont été interdites.

Pour contourner la censure, il a été contraint de se produire avec son groupe Juluka dans les universités,
les églises, les foyers de migrants et chez des particuliers.
Plusieurs années après la fin de l’apartheid, l’auteur et le héros de cette chanson, désormais libre,
s’étaient retrouvés sur scène à Francfort pour un concert magique.
Alors que Johnny Clegg chantait Asimbonanga, le public s’était levé comme un seul homme.
“J’ai aperçu du coin de l’oeil quelqu’un derrière moi qui était en train de monter sur la scène, en dansant c’était Mandela !
Ca a été un choc. Je ne savais même pas qu’il était la” avait raconté Johnny Clegg à l’hebdomadaire le Nouvel Observateur.
A la fin de la chanson, Mandela s’exprima “C’est la musique et la danse qui me mettent en paix avec le monde”

Parole Asimbonanga

Asimbonanga (Mandela) (Nous Ne L’avons Pas Vu (mandela) (1))

[Chorus] (x2)
[Refrain] (x2)
Asimbonanga
Nous ne l’avons pas vu
Asimbonang’ uMandela thina
Nous n’avons pas vu Mandela
Laph’ekhona
A l’endroit où il est
Laph’ehleli khona
A l’endroit où on le retient prisonnier

Oh the sea is cold and the sky is grey

Oh, la mer est froide et le ciel est gris
Look across the Island into the Bay
Regarde de l’autre coté de l’Ile dans la Baie
We are all islands till comes the day
Nous sommes tous des îles jusqu’à ce qu’arrive le jour
We cross the burning water
Où nous traversons la mer de flammes

[Chorus] (x2)
[Refrain] (x2)

A seagull wings across the sea
Un goéland s’envole de l’autre coté de la mer
Broken silence is what I dream
Je rêve que se taise le silence
Who has the words to close the distance
Qui a les mots pour faire tomber la distance
Between you and me
Entre toi et moi ?

[Chorus] (x2)
[Refrain] (x2)

Steve Biko, Victoria Mxenge, Neil Aggett
Steve Biko (2), Victoria Mxenge (3), Neil Aggett (4)

Asimbonanga
Nous ne l’avons pas vu(e)
Asimbonang ‘umfowethu thina (Asimbonang ‘umtathiwethu thina)
Nous n’avons pas vu notre frère (Nous n’avons pas vu notre soeur)
Laph’ekhona
A l’endroit où il (elle) est
Laph’wafela khona
A l’endroit où il (elle) est mort(e)

Hey wena, hey wena
Hé, toi ! Hé toi !
Hey wena nawe
Hé toi, et toi aussi !
Siyofika nini la’ siyakhona
Quand arriverons nous à destination ?

[Refrain] (x4)

(1) Asimbonanga est un hymne à la libération de Nelson Mandela, figure emblématique Sud Africain de la lutte anti-apartheid, prisonnier politique de 1964 à 1990, soit 26 ans !

(2) Steve Bantu Biko (1946-1977), philosophe noir, une figure et un martyr de la lutte contre l’apartheid, mort après 2 semaines de détention, sans procès.

(3) Victoria Mxenge (1942-1985), avocate noire symbole de la lutte contre l’apartheid également arrêtée et assassinée avant le procès en 1985.

(4) Neil Aggett, médecin et syndicaliste blanc figure de la lutte anti-apartheid lui aussi, torturé et assassiné en prison en 1982.

En savoir plus sur lacoccinelle.net

 

Rejoignez la communauté jimagine.org
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Partager cet article

Ajouter une réponse

Your email address will not be published. Les champs requis sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.