Partager cet article

L'interview de benoit

Entretien avec Rachid responsable de l’association exclusolidaires

Entretien avec Rachid Maoui responsable de l’association exclusolidaires

Benoit de Jimagine : bonjour et bienvenue sur jimagine, merci de nous accorder cet entretien vous avez crée l’association exclusolidaires
pouvez vous présenter en quelque lignes ?

Rachid Maoui : jai 44 ans papa de 2 enfants de 15 et 5 ans, cheminot employé de la sncf depuis bientôt 15ans.

Benoit de Jimagine : Pouvez vous nous parler d’ exclusolidaires ?

Rachid Maoui :Le fait de travailler dans une grande gare parisienne (gare de l’est) m’a confronté à la précarité. C’est souvent qu’on y croise sdf, migrants et autres sans abris, les précaires en recherche de “sociabilisation”. le fait d’être une grande gare parisienne il y a énormément de passage. avant l’automne 2016 j’ai fait connaissance via les réseaux sociaux de celle qui devient quelques semaines plus tard la CO fondatrice d’exclusolidaires, Coralie Foucault également cheminote sur la gare de Montparnasse qui dresse un peu le même constat que moi et à l’époque on a réussit à fédérer un petit groupe de collègue, on met chacun quelques euros pour acheter à manger et on se voit souvent pour organiser des choses en faveur des copains à la rue…
à l’hiver 2016 les statuts sont déposés et l’association voit le jour.

Très vite on prend conscience que malheureusement c’est juste un pansement mais qu’en étant régulier on devenait de plus en plus efficace, car on cible rapidement que le souci au delà du besoin d’être à l’abri c’est de manger et boire chaud ainsi que de trouver de quoi se changer (vêtements). En montant les statuts on a gardé la case aide aux personnes hospitalisées et aux familles précaires en pensant peut être trop “bisounours” que les soucis des sans abris se réglerai tôt ou tard mais avec les années on voit bien qu’il ne fait que d’augmenter…
Étant donné que plusieurs personnes nous rejoignent très vite on tient le rythme d’une distribution par semaine de repas chaud complet ainsi que régulièrement des petites attentions concernant l’hygiène, tentes sac de couchage vêtements lors d’opération groupée avec un collectif de plusieurs associations qui naît sur Facebook en même temps que nous en 2016 le groupe infos maraudes, qui en quelques années à réussis à Federer plusieurs associations en faveur de la cause sans abris et des femmes en difficultés…

Nous organisons aussi très vite des repas en salle en faveur des plus démunis tel que repas de Noël chandeleur mais aussi des brunchs comme dernièrement pour des levés de fond en faveur d’enfants malades.. effectivement Nous mettons en place des cagnottes pour des enfants atteint de pathologies lourdes et grâce à nous un petit garçon venu du Maroc pour soigner son foie malade à cause de la muco à eu un Noël magique couvert de cadeaux nous avons aussi faire en sorte de prendre en charge une partie de leur passage sur Paris et la somme de 3000 euros afin de construire une pièce à vivre plus adaptée à sa maladie pour lui au Maroc…. l’année suivante c’est Nour 5 ans à l’époque atteinte du maladie née prématurée que l’on rencontrait afin de récolter la somme de 10 000 euros pour compléter les frais d’une opération de la moelle épinière qui lui permettra de pouvoir marcher un jour comme les tous les enfants….
Nour est une belle leçon de vie, aujourd’hui encore elle m’inspire car usé de ces 3 années j’étais à 2 doigts de jeté l’éponge car les choses n’avancent pas toujours comme l’on veut et que l’être humain est parfois décevant notamment dans le monde associatif… mais comme elle, on doit pas baisser les bras et c’est pas à pas qu’il faut continuer et il y a quelque temps elle nous a fait la surprise d’être parmi nous lors du brunch pour fêter les 3 ans d’exclusolidaires et on a pu voir avec beaucoup d’émotions qu’elle fait de gros progrès niveau motricité et élocution et du coup c’est très encourageant pour la suite mais surtout le message qu’il ne faut jamais baisser les bras et qu’elle est remarquable en cela ❤️

aujourd’hui c’est Ryan pour qui nous tentons de réunir des fonds en parallèle à nos actions hebdomadaires, il a 10 ans et élevé juste par sa maman.
Ryan a apprit qu’il était touché par un neuroblastome à l’hiver 2019, cancer de stade 4 et très vite on essaie de s’organiser afin d’aider sa maman
(employé précaire en plus d’être maman solo) dans le quotidien qui passe le don de quelques congés de la part de ses collègues à traitement de salaire
à demi solde au bout de plusieurs mois d’arrêt. Le traitement lourd de Ryan nécessite plusieurs changements dans leur quotidien et surtout la présence de sa maman pour l’accompagner dans ce combat…Nous avons donc décidé de monter une cagnotte à 15 000 euros pour lui permettre de rester auprès de son fils mais malheureusement cela fait quelques mois que la cagnotte stagne…. Le pays est soit disant en crise et les gens de plus en plus plongés dans un individualisme qui nous pousse à multiplier les événements pour compléter cette cagnotte….

Benoit de Jimagine : Merci Rachid pour toutes ces explications et je vous souhaite une bonne continuation dans tous vos projets ?

Rachid Maoui : Merci Benoit

Cagnotte pour Ryan

Pour contacter l’association exclusolidaires Cliquez ici !

Rejoignez la communauté jimagine.org
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Partager cet article

Ajouter une réponse

Your email address will not be published. Les champs requis sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.