Entretien avec Olivier LOU photographe indépendant

Entretien avec Olivier LOU photographe indépendant

Benoit de Jimagine : Bonjour Olivier LOU tout d’abord bienvenue sur jimagine.org, pouvez-vous vous présenter en quelque lignes ?

Olivier LOU : Bonjour, Olivier, 51 ans dans peu de jours, célibataire, né à Clermont-Ferrand, presque un pur produit auvergnat mais de parents lozérien !! Je vis à Ennezat, et je suis photographe indépendant depuis 1 an et demi environ. Je fais des photos de mariage, portrait et événementiel (sport, concert et spectacle).J’ai commencé la photo par la photo de sport il y a une dizaine d’années en prenant mes amis pratiquant la pétanque suite à une blessure m’empêchant de jouer.Par la suite, j’ai fais des photos de mariage et portrait dans la famille.Et quand je suis arrivé à Ennezat il y a 3 ans, j’ai rencontré des photographes qui m’ont guidé et apprit des astuces pour m’améliorer, et je continu à me former par le biais de tutos et par les rencontres que je fais, et j’essaie à mon tour d’aider des photographes débutant, car la base, c’est le partage de connaissance.

Benoit de Jimagine : La photo occupe une grande partie de votre existence quels sont vos autres passions ou centre d’intérêts ?

Olivier LOU : Oui, je passe beaucoup de temps à pratiquer la photo, mais il faut savoir qu’un photographe passe plus de temps devant son ordi qu’à faire des photos, la prise de photos ne représente que 10 % à 20 %, le reste est complété par le travail de retouche qui représente 50 % du temps, et le reste par l’entretien du matériel et l’administratif. Sinon, je pratique depuis mon plus jeune âge, la pétanque, que j’avais arrêté il y a 20 ans pour jouer aux sport boules, et depuis 2 ans, j’ai repris la pétanque au club d’Aulnat qui est très actif. J’ai aussi pratiqué de nombreux sports dans ma jeunesse, le hand-ball, le tennis de table, le football, le rugby, la boxe française, mais bon, ça c’était avant !! 😅 Ce qui me permet de connaître les gestuelles de ces sports pour les prendre en photos, ce qui aide bien !!

Benoit de Jimagine : Actuellement vous n’arrivez pas à subvenir à vos besoins via la photo et vous êtes à la recherche d’un emploi. Dans quel domaine recherchez vous ?

Olivier LOU : Oui, je ne suis pas encore assez connu pour en vivre, je suis au RSA, ce qui n’aide pas trop pour faire de la pub pour trouver un peu de client, mais j’essaie de faire tout ce que je peux pour !!Donc pour commencer, je suis arrivé à la photo suite à un problème de santé qui m’a obligé d’arrêter le travail que je faisais, j’étais technicien monteur pneumatique itinérant, pour faire simple, j’allais chez les clients pour changer, entretenir et réparer leurs pneus, que ce soit poids lourd, agricole ou génie civile, jusqu’au jour où mon dos a dit stop et que la médecine du travail a refusé que je reprenne mon emploi à cause de ça et de mon diabète, et donc, m’interdit le port de charge, manutention et station debout, ce qui réduit pas mal les débouchés, ayant travaillé dans des emplois physique depuis l’âge de 14 ans. Mon ex employeur ne pouvant me reclasser dans un poste administratif, il m’a licencié pour inaptitude en 2015. Sur ce, j’ai voulu reprendre un magasin de pêche, la première fois à Issoire, mais il fallait acheter le bâtiment entier, puis un autre à Andrézieux Bouthéon dans la loire, mais nous ne sommes pas tombés d’accord sur le prix, et pour finir, j’ai voulu monter un magasin de chasse et pêche sur la commune de Saint Priest des Champs, au dessus du barrage des Fades, j’ai donc passé la formation permettant la vente des armes et munitions à la FEPAM à Creil (60), en faisant en même temps une étude de marché en me renseignant sur les société de chasse et pêche, des lieux de villégiature de vacances, de la faune et lieu de pêche, bref, de tout ce qui peut être utile, fait un business plan, été voir les banques qui m’ont dit que j’avais bien tout étudié, que je connaissais mon sujet et malheureusement, je n’obtiendrais pas de prêt car je ne pouvais pas amener d’apport.Bref, plus d’un an passé à faire mon business plan pour rien. Donc voilà, n’ayant pas fait d’étude au delà de la 4éme CPPN, et de mon apprentissage horticole pépiniériste, je recherche un emploi dans le tertiaire soit dans l’accueil de client dans une entreprise vendant du pneumatique où je pense avoir encore quelques connaissances ou dans le transport où j’ai travaillé quelques années à divers postes, même à faire de la livraison de petits colis.après, je suis prêt à étudier toutes propositions.

Benoit de Jimagine : Merci Olivier d’avoir répondu à mes questions je vous souhaite une bonne continuation dans tous vos projets.

Vous souhaitez prendre contact avec Olivier LOU par sa page Facebook ou par sa page Linkedin

Articles liés

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.