Aide financière à l’embauche d’un contrat d’apprentissage.

Afin d’éviter qu’un trop grand nombre de jeunes ne se retrouvent sans contrat après la crise du COVID 19, le 4 juin dernier, Emmanuel Macron, Edouard Philippe et certains membres du Gouvernement parmi lesquels, Muriel Pénicaud, ministre du Travail et Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, ont réunit les organisations syndicales et patronales sur le thème de la protection de l’emploi et de l’insertion professionnelle des jeunes dans ce contexte de crise sanitaire.

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail écrit à durée limitée (CDL) ou à durée indéterminée (CDI) entre un salarié et un employeur. Il permet à l’apprenti de suivre une formation en alternance en entreprise sous la responsabilité d’un maître d’apprentissage et en centre de formation des apprentis (CFA) pendant 6 mois à 3 ans.

Si l’employeur embauche un apprenti au cours de la période du 1er juillet 2020 au 28 février 2021, l’employeur pourra prétendre à une aide financière revalorisée dont le montant s’élève à :

5000 € pour les mineurs

8000 € pour les majeurs

 Jusqu’à 20 ans, un apprenti ne coûtera donc rien à l’employeur et les candidats auront désormais six mois pour trouver un contrat.

C’est un plan de relance de l’apprentissage, ce sont des mesures pour favoriser l’embauche d’apprentis.

Vous êtes un employeur, pensez à embaucher un contrat d’apprentissage, Vous avez entre 16 et 29 ans et vous êtes à la recherche d’un emploi et vous souhaitez reprendre vos études alors le contrat d’apprentissage est fait pour vous !

Articles liés

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.