Les rochers sculptés de Rothéneuf

Si cet été vous partez en Bretagne du côté de Saint-Malo, alors prenez le temps d’aller visiter les rochers sculptés de Rothéneuf.

Histoire

Les sculptures ont été réalisées de fin 1894 à 1907, par l’abbé Adolphe Julien Fouéré, dit l’abbé Fouré (1839-1910).

L’Abbé Fouré exerça successivement son ministère à Paimpont, Guipry, Forges-la-Forêt, Maxent et Langouët. En 1894, il est contraint d’abandonner son poste de recteur à Langouët malgré une pétition de ses paroissiens et de se retirer comme prêtre habitué, à Rothéneuf, à 5 km de Saint-Malo (Rothéneuf se trouve aujourd’hui dans la grande banlieue de cette ville, mais en 1900, était rattaché à la commune de Paramé, station balnéaire alors en vogue).

L’ecclésiastique entame alors une œuvre monumentale, directement taillée sur les rochers, fresque sculptée en plein air, à la merci de l’érosion marine. Pendant treize ou quatorze ans, de fin 1894 à 1907, il sculpte plus de 300 statues sur cet ensemble remarquable de rochers granitiques surplombant la mer et crée de nombreuses sculptures en bois dans sa maison du bourg appelée « Haute Folie », « Hermitage de Rothéneuf » ou « Maison de l’Ermite » et également connue plus tard sous le nom de « Musée Bois ».

En 1907, frappé de paralysie, et atteint de difficulté d’élocution, il est contraint d’arrêter toutes ses activités. On le voit alors reposant dans son célèbre fauteuil, dans la maison où il décède le 10 février 1910

Articles liés

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.